Le développement de l’imprimerie durable

À l’ère actuelle où la protection de l’environnement devient un enjeu majeur dans la conservation de notre planète pour les générations futures, les projets et démarches mis en place pour la réalisation d’un développement durable augmentent de jour en jour, et ce, particulièrement dans le secteur des entreprises.

Les imprimeries, étant considérées depuis longtemps comme faisant partie des entreprises des plus polluantes, mènent de nombreuses actions de nos jours pour accéder de mieux en mieux dans l’ère de l’imprimerie durable.

Aujourd’hui donc, il est tout à fait possible pour une imprimerie de se développer dans la réalisation de projet écologique. Plusieurs réformes ont d’ailleurs été mises en place dans le monde entier pour faciliter cette transition vers le développement durable en imprimerie.

Le papier écologique est présent aujourd’hui dans les imprimeries

Dans le cadre du développement durable en imprimerie, plusieurs actions environnementales ont été déjà mises en place telles que la transition vers l’utilisation des papiers dits écologiques. Il s’agit effectivement d’une action visant à limiter largement les impacts écologiques dans l’utilisation des papiers.

Un imprimeur vert propose ainsi de nos jours les papiers issus de fibres vierges dont la production est dérivée de l’exploitation de forêts reconnue comme étant durable. Il existe également les papiers recyclés mixtes qui se présentent en tant que la nouvelle gamme de papier couché haute technologie et dont la production combine à la fois les fibres recyclées et les fibres vierges. Par ailleurs, le papier 100% recyclé, plus ou moins blanc, est aussi de plus en plus utilisé dans les imprimeries vertes.

Politiques de réduction en consommation énergétique et utilisation d’énergie 100% verte

Afin de réussir les projets écologiques mis en place, une imprimerie est aussi capable d’améliorer leur efficacité énergétique. Voilà un projet qui pourra être concrétisé par de nombreuses actions, telles que le choix de machines et de dispositifs à basse consommation énergétique, mais aussi par l’utilisation d’un bâtiment à basse consommation énergétique entre autres.

Les éclairages led proposant aussi aujourd’hui un éclairage suffisant tout en fonctionnant à basse tension et avec peu d’électricité, remplacer les luminaires par des ampoules et néons led dans les locaux de production sera davantage apprécié. La prédilection des recours aux énergies renouvelables affirme également l’engagement et la concrétisation des politiques de développement durable dans l’imprimerie.

Le label imprim’vert

Dans le cadre du développement durable en imprimerie, le respect du cahier des charges Imprim’Vert est aussi fondamental. Un label qui est fondé sur trois critères principaux, dont la bonne gestion des déchets dangereux issus des productions, la non-utilisation des produits toxiques et la sécurisation de stockage pour les liquides dangereux. Sa contribution constitue ainsi à l’utilisation des encres dites végétales, mais aussi des vernis acryliques à l’eau.

Les imprimeries ont aussi la possibilité de faire appel à des entreprises spécialisées pour le recyclage et le traitement ds déchets de production. En matière de traitement de déchets chimiques également, la solution de mouillage sans alcool est des plus bénéfique, car sans aucun impact sur la santé de l’homme et arrive même à faire économiser à l’entreprise près de 20% de papier grâce à un démarrage plus rapide des presses à feuilles. L’aspiration des déchets de papier directement dans les lieux de travail et la compaction favorise aussi indéniablement le recyclage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *